Coeur de Ville, l'écoquartier qui concilie bioclimatisme et lien social
Solutions
bleue · grise · verte

Échelle du projet
Quartier

Temporalité du projet
Long terme

Climat actuel
Océanique

Climat futur
Océanique

Coût global
350 M€

Contact

Simon CHAUVAT, Gérant de l'entreprise Résiliens et Ingénieur en conception passive de projets architecturaux et urbains en climat tropical (sc@leureunion.fr)


Porteur du projet

Ville de La Possession


Coeur de Ville, l'écoquartier qui concilie bioclimatisme et lien social

Le projet d’écoquartier de la ZAC Cœur de Ville a été initié par la municipalité de La Possession en 2006 pour répondre à sa forte croissance démographique, plus de deux fois supérieure à celle du département et quatre fois supérieure à la moyenne nationale. Le projet de la municipalité : faire de cette espace peu urbanisé de 33 hectares son nouveau centre-ville. En 2013, la commune confie la concession de cette zone à la SEMADER, troisième opérateur public d’aménagement réunionnais, en vue de créer un écoquartier bioclimatique permettant d’atteindre les objectifs de durabilité, de dynamisme économique et de lien social. Le rafraîchissement urbain est au coeur de ce projet qui a été pensé aux prismes de l'adaptation et de la résilience, grâce à des solutions d’adaptation fondées sur la nature.

La volonté initiale était de créer une ville-jardin avec de courtes distances à parcourir. Un tiers des espaces a été planté afin de rafraîchir le quartier.

Myriam Hamon, chargée d’innovation au pôle « grands projets » de La Possession jusqu’en décembre 2019 (aujourd’hui en poste au GIP Ecocité)

Avant le projet

  • Le besoin de répondre au boom démographique que connaît la ville (qui gagne 1 000 habitants chaque année-, en termes de logements et d’infrastructures.
  • Des problématiques qui présentent une acuité particulière en milieu tropical insulaire : gestion des déchets, mobilité, maîtrise de l'énergie.
  • Un site peu bâti qui a été préservé de l'urbanisation par la Ville afin de constituer une réserve foncière pour la réalisation d'un centre-ville.
Avant le projet

Après le projet

  • Un nouveau centre-ville qui répond à l'ambition du "vivre ensemble" sur un territoire érigé selon les exigences de haute qualité environnementale, urbaine et territoriale.
  • L'aménagement des Cœurs d'îlot : jardins partagés, aménagés en ilot de fraîcheur et lieux de rencontre avec les jardins partagés.
  • Un écoquartier qui puise sa vitalité dans une mixité fonctionnelle (logements, commerces, petits ateliers artisanaux et bureaux), sociale et générationnelle.
Après le projet

Solutions réalisées

Une ville-jardin
Une ville-jardin

La végétalisation assure le rafraîchissement grâce à l’ombrage et à l’évapotranspiration. Une étude approfondie des trames aérauliques a permis d’assurer la ventilation naturelle et ainsi le rafraîchissement à l’échelle de l’îlot. Plus de 80 000 végétaux de 100 espèces différentes ont été plantés dans le cadre du projet. Près d’un tiers de la surface des espaces publics est planté en pleine terre, et les habitants sont invités à végétaliser leur rez-de-jardin. 

Parc et jardin
Parc et jardin
Solution verte
Perméabilité des sols
Perméabilité des sols

Les surfaces du quartier ont été étudiées pour maximiser la perméabilité des sols. En dehors des espaces végétalisés, 50% des sols sont perméables. Des noues paysagères ont été créées : elles stockent l’eau pluviale au plus près d’où elle est tombée et l’acheminent naturellement vers des exutoires. Cela évite le recours à des conduits et favorise également l’évapotranspiration. 

Stockage eau de pluie
Stockage eau de pluie
Solution bleue
Bâtiments bioclimatiques
Bâtiments bioclimatiques

Les bâtiments sont rafraîchis de manière passive grâce à l’utilisation de principes bioclimatiques : facilitation de la ventilation naturelle et protection des rayons solaires à l’aide de dispositifs pare-soleils. 

Calendrier

La ZAC « centre-ville » de la Possession a été conçue dès 2006, avec l’objectif de créer un centre-ville sur un foncier de 30 hectares. L’opération comptera 1700 logements à terme, individuel, groupé et collectifs. Le projet s’inscrit dans la démarche de développement durable « Eco Cité » de la communauté d’agglomération du Territoire de la Côte Ouest.

Par un contrat de concession en date du 12 décembre 2012, la commune a confié la maîtrise d’ouvrage de la ZAC Cœur de Ville à la SEMADER et a approuvé la convention de concession pour une durée de 12 ans. 

En 2015 s’effectue le passage à l’opérationnel avec le démarrage des travaux, les actions d’accompagnement et de communication et un référentiel de gestion en réflexion. En 2016, deux modifications de PLU sont effectuées.

Budget et financements

Le coût total estimé de l’écoquartier s’élève à 400 M d’euros.
L’AFD a accordé un prêt de 14 M d’euros à la SEMADER (Société d’Economie Mixte d’Aménagement, de Développement et d’Equipement de la Réunion) en 2013 pour financer deux concessions d’aménagement, dont la ZAC Cœur de Ville à La Possession.

Difficultés rencontrées

Les porteurs de projet ont été confrontés à des questions juridiques s’agissant de l’inclusion de 4 hectares à vocation agricole dans le déploiement de Coeur de Ville.

Pour en savoir plus

Partenaires

Ressources

🔗 Recueil international de l'Ademe, 2021

🔗 Construction 21, La Possession, 2018

🔗 France Ville Durable, Ecoquartier Coeur de Ville La Possession, 2018

Crédits

La Possession, SEMADER, AERIS/A.DISS

Découvrir d'autres projets réalisés