Renaturer un site industriel : le Parc Bougainville de Marseille
Solutions
verte · bleue

Échelle du projet
Parc · Quartier

Temporalité du projet
Long terme

Climat actuel
Méditerranéen

Climat futur
Semi-aride

Coût global
38 M € HT

Contact

Brice CHANDON, Responsable ingénierie du développement durable (Brice.CHANDON@euromediterranee.fr)


Porteur du projet

Euroméditerranée, Etablissement Public d’Aménagement


Objectifs du Développement Durable

Renaturer un site industriel : le Parc Bougainville de Marseille

Le Parc Bougainville, premier élément d'un projet de renaturation d'un site industriel dégradé de Marseille, vise à créer un espace public de qualité dans un quartier en manque d'espaces verts. Ce parc de 4 hectares est conçu en tenant compte des contraintes du site, telles que les infrastructures du métro et du ruisseau canalisé, la pollution des sols et la différence de niveau entre les deux extrémités du site. Le parc est situé dans une position clé entre plusieurs quartiers de la ville, ce qui le rend essentiel pour l'EcoCité, un projet de développement durable de Marseille. Différentes zones du parc seront dédiées à différents usages, y compris des espaces plantés et des zones actives pour les enfants. Le parc Bougainville sera également un outil de régulation hydraulique et thermique pour l'EcoCité en maîtrisant l'îlot de chaleur urbain et en apportant une solution au problème d'inondabilité de la zone. En somme, ce projet complexe répond aux nombreux enjeux techniques de la surchauffe urbaine.

La situation actuelle est très dégradée, nous allons retrouver le lit naturel du ruisseau des Aygalades qui se retrouve, ici, dans le parc de Bougainville (ndlr), en confluence avec le ruisseau qui descend de Plombières.

Anaïs Cadier, directrice de l'aménagement d'Euroméditerranée.

Avant le projet

  • Le Parc Bougainville est la première étape d'un grand projet de renaturation d'un site industriel dégradé.
  • La zone présentait des défis tels que la pollution des sols (composés COHV et benzène, composés volatils, métaux lourds), des infrastructures complexes et un risque d'inondation.
  • Le quartier environnant manquait d'espaces verts, exacerbant l'îlot de chaleur urbain, d'où l'importance du parc Bougainville pour réguler la température dans cette zone.
Avant le projet

Après le projet

  • Euroméditerranée a renaturé un site industriel pour créer le Parc Bougainville, comblant ainsi le manque d'espaces verts dans les quartiers nord de Marseille.
  • Des aménagements ont été réalisés pour intégrer les infrastructures existantes et gérer les risques d'inondation.
  • Le parc Bougainville utilise des technologies vertes (végétalisation, maîtrise hydraulique, gestion des déchets verts) pour réguler l'îlot de chaleur urbain et améliorer la qualité de vie environnante.
Après le projet

Solutions réalisées

Désimperméabilisation des sols / gestion des eaux pluviales
Désimperméabilisation des sols / gestion des eaux pluviales

Dans le cadre du projet du Parc de Bougainville, l’agence de l’eau accompagne les opérations de désimperméabilisation des sols. Cette intervention vise une réduction du coefficient de ruissellement de 1 à 0.4, permettant ainsi à l'eau de s'infiltrer naturellement dans le sol. Cette technique présente de multiples avantages : elle facilite la recharge des nappes phréatiques, évite le débordement des réseaux d’assainissement qui polluent les nappes et les rivières, réduit les coûts de traitement de l'eau dans les stations d'épuration, et contribue à lutter contre les îlots de chaleur urbains.

Parc et jardin
Parc et jardin
Solution verte
Renaturation et restauration des milieux aquatiques
Renaturation et restauration des milieux aquatiques

Le parc a fait l'objet d'une renaturation visant à restaurer le fonctionnement naturel des milieux aquatiques. Les aménagements, tels que la construction de digues et d'enrochements, ont été identifiés comme l'une des premières causes de la dégradation de la qualité des eaux et de l'appauvrissement de la biodiversité aquatique. Les principes qui ont guidé la renaturation du ruisseau des Aygalades sont de "décorseter" autant que possible et d'assurer la non-aggravation du risque d'inondation, de reconstituer des fonds biogènes, et de favoriser l'émergence de structures de caches et d'abris pour la faune aquatique et la petite faune terrestre. Cette renaturation permettra également d'améliorer la résilience du cours d’eau au changement climatique et de maintenir l'attractivité de la zone. Le parc de Bougainville offre désormais trois jardins thématiques, trois aires de jeux/sports, une aire de jeux d'eau, un hectare de prairie, un jardin partagé et un relais Nature à visée pédagogique.

Requalification de bâtiments industriels en ombrières
Requalification de bâtiments industriels en ombrières

Une partie des éléments patrimoniaux industriels sera conservée et intégrée pour constituer des zones d’ombre. C’est le cas de la Halle métallique de l’ancienne fourrière, qui doit être préservée. Elle servira d’ombrière et de lieu pour des événements et spectacles dans le futur parc.

Structure d'ombrage
Structure d'ombrage
Solution grise

Calendrier

Entre 2016 et 2018, de nombreuses rencontres ont été organisées avec les riverains pour concevoir collectivement le Parc Bougainville tant sur les aménagements provisoires que sur les aménagements définitifs. La question des usages futurs du parc mais également de l’entretien et de l’animation de cet équipement ont été discutées aussi bien avec les riverains actuels qu’avec les usagers métropolitains et bien sûr avec les associations locales. Dès juillet 2017, les aménagements provisoires conçus avec les participants ont été mis en place. (Source : Euroméditerannée)

La phase de maîtrise foncière, démolition et libération du site du parc de Bougainville a été gérée entre 2019 et 2020. Cette phase a consisté à acquérir les parcelles de terrains nécessaires pour l'aménagement du parc, à démolir les bâtiments existants et à libérer le site. Pour cela, plusieurs étapes ont été suivies. Tout d'abord, un diagnostic de l'état des bâtiments a été réalisé pour identifier les structures à démolir. Ensuite, des négociations foncières ont été menées avec les propriétaires pour l'acquisition des terrains nécessaires. Une fois les parcelles acquises, la démolition des bâtiments a été réalisée, en suivant des règles strictes de gestion des déchets et de sécurité pour les travailleurs. Des analyses de la qualité des sols ont également été effectuées pour s'assurer de l'absence de pollution. 

En 2021, les premiers travaux commencent et la livraison du parc est annoncée en deux dates : une première phase pour le printemps 2023 et une seconde et dernière phase pour le printemps 2024. La maîtrise d’oeuvre du projet est assurée par les entreprises suivantes : D'Ici Là, Biotec, Arcadis, Zakarian-Navalet, Adeus, 8'18" et Sprint Conseil. 

Budget et financements

Le coût total du projet s’est élevé à 38 millions d'euros (dont 12,5 millions d'euros HT de travaux d'aménagement.)

Ce projet bénéficie du soutien financier de :

  • L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse 
  • L’ADEME, pour la reconversion de friches urbaines polluées (montant de l'aide : 825 000€)

Difficultés rencontrées

Les questions d'entretien, de propreté et de sécurité de ce nouveau parc d’envergure ont été largement discutées durant la concertation et intégrées à la conception des installations. La maintenance de ce nouvel espace est dévolue à la Ville de Marseille.

Pour en savoir plus

Partenaires

Ressources

🔗 Consulter le site d’Euroméditerranée, Etablissement Public d’Aménagement

🔗 Voir la vidéo du recueil international des résolutions pour rafraîchir les villes de l'Ademe

🔗 Consulter le dossier d’autorisation environnementale de l’aménagement du Parc de Bougainville

Crédits

EPA Euroméditerranée, Radio France/Tony Selliez, D'Ici Là

Découvrir d'autres projets réalisés