Toulouse Plus Fraîche : un plan d’adaptation en 30 actions
Solutions
verte · bleue · douce

Échelle du projet
Ville · Quartier

Temporalité du projet
Moyen terme

Climat actuel
Océanique

Climat futur
Méditerranéen

Coût global
Plus de 10 M€

Contact

Stéphane Bequet, Toulouse Métropole (Stephane.BEQUET@toulouse-metropole.fr)


Porteur du projet

Toulouse Métropole


Objectifs du Développement Durable

Toulouse Plus Fraîche : un plan d’adaptation en 30 actions

Face à l'urgence climatique et à la vulnérabilité des villes aux fortes chaleurs, Toulouse a pris les devants en mettant en place un plan complet de 30 actions pour rafraîchir la ville. Multiplication des points de fraîcheur, adaptation des services municipaux, création de nouveaux espaces aquatiques et installation de dispositifs d'ombrage font partie des mesures envisagées dans ce plan qui s’étend de 2023 à 2030. Pour le mettre en oeuvre, Toulouse Métropole organise des comités techniques réguliers entre les différents services de la ville et s’associe à des partenaires clés tels que Tisséo, régie de transport urbain ou Méteo France, pour la réalisation de simulations des besoins de végétalisation en ville. En adoptant ces mesures d’atténuation et d’adaptation, Toulouse montre sa volonté de faire face aux défis du changement climatique et de créer une ville plus agréable et résiliente pour ses habitantes et habitants.

Ce n'est pas une mesure phare qu'il nous faut, c'est une multiplicité d'actions. L'idée c'est d'aller plus loin sur la végétalisation, de créer des ombrières, d'accentuer la végétalisation, de protéger les plus faibles et d'enclencher la transformation de la ville pour faire face aux futurs étés. Le plan est applicable dès 2023 mais il devrait monter en puissance dès 2024.

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse

Avant le projet

  • Un été 2022 marqué par des températures particulièrement élevées (jusqu’à 41°C au mois d’août) qui pourraient devenir la norme en 2050 selon les experts du climat.
  • Un manque d’espaces de fraîcheur, de végétation et un besoin urgent de faire de l’ombre dans des quartiers fortement imperméabilisés.
  • Une prise en compte quasi-inexistante du phénomène d’ICU dans les plans d’urbanisme précédents.
Avant le projet

Après le projet

  • Les points de fraîcheur disponibles se multiplient et les services municipaux adaptent leur fonctionnement pour faire face aux fortes chaleurs.
  • Des aménagement qui visent 15 420 m2 de bitume en moins pour favoriser l'infiltration des eaux pluviales et recharger les nappes.
  • Suite aux expérimentations d’ombrières lancées à l’été 2023, une pérennisation des solutions les plus probantes pour rafraîchir les rues les plus touchées par l’effet d’ICU.
Après le projet

Solutions réalisées

Bouclier anti-chaleur
Bouclier anti-chaleur

Dès l'alerte orange canicule, les services municipaux de Toulouse se mobilisent pour adapter leur fonctionnement et protéger les habitants. Les mesures clés de ce bouclier de protection comprennent la prolongation des horaires d'ouverture des piscines, des parcs municipaux et des lieux culturels. Par souci d’exemplarité, les modalités de travail du personnel municipal sont ajustées, avec la mise en place du télétravail et d'horaires décalés. Pour faciliter l'accès aux espaces rafraîchissants, des cartographies des espaces frais et des points d'eau potable dans la ville sont mises à disposition des habitants. En outre, Tisséo, régie de transport public, propose un ticket spécial "planète" à un prix réduit les jours d'alerte rouge canicule, encourageant ainsi l'utilisation des transports en commun pour se déplacer et éviter les trajets en voiture individuelle.


 

Structures d’ombrage
Structures d’ombrage

Pour offrir davantage de fraîcheur dans les espaces publics, plusieurs structures d’ombrage pilotes sont installées dans différents quartiers de la ville. Parmi les structures en test, on retrouve des pergolas en bois toilées au Carré de la Maourine, une ombrière saisonnière sur la Place de l'aéropostale, des voiles d'ombrage au Jardin Michelet et à la Place des Pradettes, ainsi que des voiles d'ombrage et des rubans sur le modèle andalou dans d'autres lieux. Une ombrière gonflable mobile sera également testée sur la Place Abbal. L'objectif est d'évaluer leur efficacité avant un déploiement plus large.

Structure d'ombrage
Structure d'ombrage
Solution grise
Végétalisation
Végétalisation

La Métropole de Toulouse entreprend plusieurs actions pour augmenter la végétalisation dans les quartiers prioritaires, comprenant la plantation d'arbres, la renaturation de places et le réaménagement d'espaces verts peu fréquentés par les habitants. À fin 2023, 15 000 nouveaux arbres viendront s'ajouter aux 35 000 déjà plantés depuis 2020. L'objectif est de planter plus de 100 000 arbres d'ici 2030. Un nouveau plan interactif pour suivre l'évolution de cette initiative est en cours de développement.

Planter un arbre
Planter un arbre
Solution verte
Développement de points d’eau ludiques
Développement de points d’eau ludiques

Toulouse met en place des installations aqualudiques pour les enfants, notamment au centre de loisirs du Petit Capitole et à la prairie des filtres pendant Toulouse Plages. De plus, la base nautique de la Reynerie (ouverture juillet 2023), vise à offrir des activités ludiques et nautiques telles que le kayak, le paddle et les jeux gonflables. Il est également prévu d'étendre les horaires des piscines municipales couvertes.

Calendrier

À l'été 2023, plusieurs solutions sont mises en place à Toulouse pour faire face aux problèmes liés à la chaleur. La place du Capitole est aménagée avec des arbres en pots pour offrir de l'ombre. Des îlots de fraîcheur sont créés dans les quartiers, comprenant des pergolas, voiles et ombrières. Toulouse Plages propose une nouvelle aire de jeux d'eau pour les enfants, tandis qu'une base nautique avec jeux d'eau, bassins, fontaines, bateaux et sports nautiques est installée au lac de la Reynerie. Dans le but de protéger les personnes vulnérables, les crèches, écoles et établissements pour personnes âgées sont équipés de voiles d'ombrage et de brasseurs d'air. En cas de canicule, de nouvelles règles sont mises en place pour faciliter l'accès à des espaces frais et limiter l'augmentation des températures, notamment avec la mise en place d'un ticket Planète dans les transports en commun et l'extension des horaires d'ouverture dans les piscines, jardins, musées, bibliothèques, cimetières et bases de loisirs.

Les expérimentations testées durant l’été 2023 seront analysées en automne. Les résultats permettront de bâtir un plan d’actions pour 2024-2030 afin d'aller plus loin. Parmi les pistes explorées : des règles d’urbanisme favorisant la construction de bâtiments bioclimatiques, la création d’une pépinière de grands arbres ou encore l’installation d’ombrières sur les parkings.

Budget et financements

Les recherches préalables et le plan "Toulouse + fraîche" ont été financés par la ville de Toulouse. En 2023, le budget total de déploiement du plan est estimé à plus de 10 M d'euros. Toutefois, ce budget est issu de l'enveloppe budgétaire sans dépassement. Le plan 2024-2030 sera chiffré plus finement dans les prochains mois. 
Budget des ombrières :
Le panel de prix des ombrières expérimentées à Toulouse au cours de l'année 2023, s'étend de 5 000 € à 150 000 €.

Difficultés rencontrées

  • Les principales difficultés rencontrées proviennent de l'accompagnement au changement des équipes internes mais aussi les usagers dans leur pratique. La mise en place d'ateliers réguliers et de concertations publiques sont des éléments clés de la réussite du plan. Le degré d'acceptation de l'usager conditionne aussi la rapidité de changement de fabrique de la ville (revêtement stable moins important suite à la désimperméabilisation et revégétalisassions,  place de parking, etc.) De ce fait, une consultation des citoyens aura lieu du 15 juin au 15 octobre 2023 qui permettra de sensibiliser,  mesurer le niveau d'acceptation et la satisfaction des usagers.
  • Sur le plan technique, la municipalité a indiqué avoir rencontré des difficultés relatives à la disponibilité des sols. Elle donne notamment l'exemple de la place du Capitole dont le rafraîchissement est rendu difficile par la présence du parking souterrain qui empêche la plantation d'arbres pour créer de l'ombre.

Pour en savoir plus

Partenaires

Ressources

🔗 Découvrir le numéro du magazine À Toulouse dédié au Plan Toulouse Plus Fraîche

🔗 Consulter la carte interactive Toulouse Métropole Zones de fraîcheur

🔗 Consulter la page dédiée au projet sur le site de Toulouse Métropole

Crédits

Toulouse Métropole, Spech, FTV/ E. Watt, Radio France - Patrick Lefèvre, Loïc Tripier, tuyo.fr

Découvrir d'autres projets réalisés