Avec Luciline, Rouen fait de l'eau une alliée contre la surchauffe urbaine
Solutions
bleue · verte

Échelle du projet
Rue · Quartier

Temporalité du projet
Moyen terme

Climat actuel
Océanique

Climat futur
Océanique

Coût global
50 M€

Contact

Rouen Normandie Aménagement (02.32.81.69.10) & Ville de Rouen Direction de l’Economie Locale et des Coopérations internationales (02.35.07.80.27)


Porteur du projet

Ville de Rouen


Avec Luciline, Rouen fait de l'eau une alliée contre la surchauffe urbaine

En 2019, un rapport du GIEC dévoile une augmentation sensible de la température de l’air à l’échelle de la Métropole Rouen Normandie – comprise entre 1,2° et 1,9°C depuis les années 70. Un phénomène identifié par les collectivités rouennaises qui mettent en place, depuis 2012, un plan d’actions intégré dont le projet urbain de la ZAC Luciline qui vise à transformer une ancienne zone d’activité portuaire en écoquartier. La composante majeure de ce projet est la gestion globale de « toutes les eaux » de la zone : eaux de nappe, de source, de surface et de pluie. Luciline, c’est le nom d’une petite rivière restée longtemps souterraine – et aujourd’hui, celui d’un projet qui a démontré comment l’eau peut devenir une ressource de premier plan pour protéger et rafraîchir la ville.

Ce quartier est le premier en France qui utilise la géothermie basse température de manière mutualisée à l’échelle d’un quartier.

Céline Fréchet, Chef de projet Aménagement urbain de la Ville de Rouen.

Avant le projet

  • Une zone industrielle fortement imperméabilisée très exposée aux risques d’inondation (via le ruissellement urbain).
  • Un phénomène d’îlot de chaleur lié à la situation géographique de la ville dans une « cuvette ».
  • Une absence de gestion des eaux, ressource amenée à se raréfier dans les prochaines années.
  • Un centre urbain disparate à reconquérir pour créer une nouvelle centralité.
Avant le projet

Après le projet

  • Un traitement global et intégré des risques d’inondation.
  • Une réduction de l’îlot de chaleur urbain via la remise en circulation de l’eau en surface.
  • La mise au jour de la rivière souterraine Luciline et la création d’une noue centrale qui fait renaître une biodiversité urbaine.
  • Un quartier sécurisé en énergie grâce à un réseau de géothermie basse température.
Après le projet

Solutions réalisées

Récupération des eaux de pluie
Récupération des eaux de pluie

Des systèmes de récupération d’eau de pluie (petits fossés d’irrigation, noues bordant les lots et canaux) ont été mis en place au niveau des immeubles et des espaces publics afin de collecter les eaux pluviales et de ruissellement.

Stockage eau de pluie
Stockage eau de pluie
Solution bleue
Réhabilitation d’une rivière
Réhabilitation d’une rivière

La Luciline, une petite rivière souterraine, a été partiellement remise au jour via des canaux et des noues végétalisées. Elle permet de rafraîchir le quartier et de retrouver une biodiversité urbaine.

Ouvrage paysager de gestion des eaux pluviales
Ouvrage paysager de gestion des eaux pluviales
Solution verte
Déploiement d’un réseau de géothermie
Déploiement d’un réseau de géothermie

Un système de géothermie a été mis en place pour chauffer l’ensemble des bâtiments. Il permet de limiter les consommations énergétiques et de satisfaire les besoins en chaleur du quartier à 60% par l’utilisation de la nappe souterraine, tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre.

Isolation thermique
Isolation thermique
Solution grise

Calendrier

Les deux promoteurs des lots AI et A2 sont désignés : SOGEPROM (pour 7800 m² de bureaux) et CIRMAD (pour trois immeubles comprenant 130 logements).

Les études technique et un plan de masse global sont réalisés. Ce dernier prend en compte : 

  • le risque d’inondation ;
  • la lutte contre les îlots de chaleur ;
  • le développement d'une biodiversité en milieu urbain.

Les travaux d'aménagement du quartier de Luciline démarrent et les premiers terrains constructibles sont libérés.

De 2011 à 2013, les maître d'oeuvre et opérateurs des premiers îlots sont désignés et les premiers logements sont livrés. En parallèle, une opération de dépollution des sols est menée. 

En 2014, les premiers habitants ont emménagé, et la première chaufferie de géothermie alimentée en gaz a été mise en service, en attendant la livraison de la chaufferie principale prévue pour la fin de l'année 2015. Le mail Andrée Putman a été ouvert au public, ainsi qu'une partie de la venelle Eileen Gray, représentant environ 50% de la première phase d'aménagement des espaces publics entre la rue Dormoy et le Passage Luciline. De plus, trois nouvelles opérations de construction ont débuté (DOCKS EN SEINE pour l'îlot A, KENOA pour l'îlot G et TERRASSES SUR SEINE 1ère phase pour l'îlot B) suite à la commercialisation des terrains effectuée au cours de l'année.

La moitié des logements sont livrés d'ici 2020. Le développement continue. 

Budget et financements

Le coût de l’aménagement de la ZAC s’est élevé à 49.9 M€, dont 28 M€ de la part de la Ville.
La Banque européenne d’investissement a accordé à la Métropole et à la ville de Rouen un prêt de 25.5 M€.

Difficultés rencontrées

Les porteurs de projet ont constaté des prix de consommation d’énergie élevés. Un audit a été lancé en mai 2021 pour en comprendre les causes.

Pour en savoir plus

Partenaires

  • Rouen Normandie Aménagement (contact@rouen-normandie-amenagement.fr / +33 2 32 81 69 10)
  • Agence Devillers (christian.devillers@agencedevillers.fr / +33 1 40 09 64 24)
  • OGI (ogi@ogi2.fr / +33 1 41 58 55 69)
  • H.Penicaud (hubert.penicaud@peae.fr / +33 1 45 32 41 58)
  • EGIS Environnement (communication.egis@egis.fr / 01 39 41 40 00)
  • ANTEA (secretariat-drh@anteagroup.fr)
  • Saunier (mdacosta@saunier-associes.com / +33 3 83 37 27 27)
  • Scet (fatima.abdelkader@scet.fr - référente Bretagne Normandie)
  • CEDEN (secretariat@ceden.fr / +33 2 35 12 44 77)
  • ON (on@agence-on.com / +33 1 83 81 31 41)

Ressources

🔗 Luciline.fr, 2023

🔗 Site de l'Ademe, La Géothermie, 2023

🔗 Ministère de la transition écologique, Luciline, un projet EcoCité, 2018

🔗 Fiche Luciline Ecocités, 2017

Crédits

Ville de Rouen, Agence Villers

Découvrir d'autres projets réalisés

Chargement en cours...